Rechercher

Mal-être de l'enfant suite à la séparation ou au divorce : thérapie de l'enfant par l'hypnose

Lorsque des parents mettent un terme à leur mariage ou à leur relation de couple, l'enfant se sent déstabilisé. Il a besoin de nouveaux repères et, surtout, d'intégrer l'idée qu'il n'est en rien responsable de la rupture de ses parents. Au plus profond de son être, l'enfant peut croire que ses parents ne l'aiment plus, voire que s'il s'efforce de changer - en étant gentil, en redevenant un bébé, etc. -, ses parents se remettront ensemble. La plupart des parents tente bien entendu de rassurer l'enfant à ces égards, malheureusement sans véritable efficacité. Les premières blessures profondes - rejet, abandon, trahison, injustice etc.-, soit celles qui s'activeront chez l'enfant (puis chez l'adulte qu'il deviendra) de manière quasiment automatique, peuvent prendre naissance ainsi. Il peut dès lors être vraiment bénéfique pour l'enfant, ce dès trois ans, d'effectuer quelques séances d'hypnose pour éviter que la blessure ne laisse une emprunte et pour permettre à l'enfant de continuer à se construire de la manière la plus saine possible. L'inconscient de l'enfant a en effet, dès le plus jeune âge de ce dernier, la faculté de transformer favorablement les mécanismes et croyances néfastes au bien-être de l'enfant, les arguments logiques et intellectuels demeurant peu probants. Pour en savoir plus sur la thérapie de l'enfant par l'hypnose dans le cadre de séparation ou de divorce, n'hésitez pas nous contacter.


14 vues

Cabinet d'Hypnose et de Coaching,

Centre de Méditation

Rue du Mont 21, 1950 Sion Valais